Le programme CARE

Le programme CARE dans le Haut-Rhin est une intervention de psychologie positive.

Il est pratiqué en groupe par des personnes qui vont explorer et approfondir autrement certains aspects de leur existence. Le bénéfice sera de se sentir mieux équipé pour se confronter aux problèmes et souffrances de la vie.

Il est possible d’avoir l’impression que rien ne va dans le monde et dans notre vie. Les difficultés et le mal existent. Ceci dit, si nous nous arrêtons uniquement à ce qui va mal, cela peut alourdir encore davantage notre quotidien, nous décourager et donc nous empêcher d’agir pour améliorer les choses. La perception négative de notre vie a tendance à générer davantage d’inertie et d’inaction.

En réponse au burn-out, au découragement, et au désir de vivre autrement CARE signifie « prendre soin ». Ce sigle de 4 lettres expose son champ d’actions.

Le programme CARE dans le Haut-Rhin propose des sessions de 2h tous les jeudis tout au long de l’année. Pour plus d’informations merci de me contacter.

Les  scientifiques dont  Aaron ANTONOVSKY ont démontré l’importance de la cohérence entre valeur et actions source de bien-être.

Il s’agit d’apprendre à réorienter son attention vers les aspects satisfaisants du quotidien dans le but de contrecarrer le biais de négativité habituellement présent chez l’être humain. Ce biais de négativité, correspond au fait que le cerveau gère d’abord les difficultés, il les mémorise davantage. C’est un héritage de nos ancêtres préhistoriques les plus lointain qui pour survivre ont particulièrement utiliser la peur et l’angoisse dans un milieu hostile. Les plus prudents et prévoyants ont alors survécu. Notre contemporain a une tendance naturelle à orienter vers ce qui est menaçant ou dérangeant. Ça nous rend service pour nous méfier et ne pas tomber au bord d’un précipice.  Toutefois, dans le quotidien, si l’on ne prend en compte que les dimensions désagréables ou angoissantes, la vie devient moins satisfaisante et source de stress chronique. Il est donc utile de rééquilibrer le processus attentionnel en s’entraînant à avoir une vue d’ensemble de notre expérience ainsi que sur les autres aspects de la réalité. En d’autres termes il s’agira aussi d’éclairer ce qui va.

La qualité de nos relations se travaille au sein du groupe pendant la durée du programme autant que la qualité de nos relations familiales, amicales professionnelles. Le sentiment d’appartenance et de soutien social contribue au bien-être durable. Il s’agira de réfléchir aussi comment prendre soin de ses relations ?

S’engager dans le sens de bouger, agir pour sortir de l’immobilisme, prendre des décisions ; et aussi s’engager dans des actions en lien avec nos valeurs personnelles. Ainsi s’engager en cohérence avec ce qui donne du sens peut augmenter notre satisfaction de vivre et le sentiment de bonheur. L’estime de soi et l’altruisme seront alors favorisés.

Ce programme  se décompose en 8 séances :

  • séance 1: Se découvrir avec CARE
  • séance 2 : Découvrir ses forces
  • séance 3 : Savourer en étant présent
  • séance 4 : Se mettre à l’action
  • séance 5 : Prendre soin et développer sa bienveillance
  • séance 6 : Savourer chaque instant de vie
  • séance 7 : Elargir sa bienveillance
  • séance 8 : Prolonger les bénéfices acquis

Le programme CARE est à l’initiative des chercheurs en psychologie et universitaires : Rebecca SHANKLAND (Maître de conférence en Psychologie) ,  Christophe ANDRE(Psychiatre) et Ilios KOTSOU (Enseignant Chercheur Universitaire) , Jean-Paul DURAND (Thérapeute systémique centré solution) et Marine PAUCSIK (Psychologue clinicienne).

Le programme CARE

Le programme CARE dans le Haut-Rhin est une intervention de psychologie positive.

Il est pratiqué en groupe par des personnes qui vont explorer et approfondir autrement certains aspects de leur existence. Le bénéfice sera de se sentir mieux équipé pour se confronter aux problèmes et souffrances de la vie.

Il est possible d’avoir l’impression que rien ne va dans le monde et dans notre vie. Les difficultés et le mal existent. Ceci dit, si nous nous arrêtons uniquement à ce qui va mal, cela peut alourdir encore davantage notre quotidien, nous décourager et donc nous empêcher d’agir pour améliorer les choses. La perception négative de notre vie a tendance à générer davantage d’inertie et d’inaction.

En réponse au burn-out, au découragement, et au désir de vivre autrement CARE signifie « prendre soin ». Ce sigle de 4 lettres expose son champ d’actions.

Le programme CARE dans le Haut-Rhin propose des sessions de 2h tous les jeudis tout au long de l’année. Pour plus d’informations merci de me contacter.

Les  scientifiques dont  Aaron ANTONOVSKY ont démontré l’importance de la cohérence entre valeur et actions source de bien-être.

Il s’agit d’apprendre à réorienter son attention vers les aspects satisfaisants du quotidien dans le but de contrecarrer le biais de négativité habituellement présent chez l’être humain. Ce biais de négativité, correspond au fait que le cerveau gère d’abord les difficultés, il les mémorise davantage. C’est un héritage de nos ancêtres préhistoriques les plus lointain qui pour survivre ont particulièrement utiliser la peur et l’angoisse dans un milieu hostile. Les plus prudents et prévoyants ont alors survécu. Notre contemporain a une tendance naturelle à orienter vers ce qui est menaçant ou dérangeant. Ça nous rend service pour nous méfier et ne pas tomber au bord d’un précipice.  Toutefois, dans le quotidien, si l’on ne prend en compte que les dimensions désagréables ou angoissantes, la vie devient moins satisfaisante et source de stress chronique. Il est donc utile de rééquilibrer le processus attentionnel en s’entraînant à avoir une vue d’ensemble de notre expérience ainsi que sur les autres aspects de la réalité. En d’autres termes il s’agira aussi d’éclairer ce qui va.

La qualité de nos relations se travaille au sein du groupe pendant la durée du programme autant que la qualité de nos relations familiales, amicales professionnelles. Le sentiment d’appartenance et de soutien social contribue au bien-être durable. Il s’agira de réfléchir aussi comment prendre soin de ses relations ?

S’engager dans le sens de bouger, agir pour sortir de l’immobilisme, prendre des décisions ; et aussi s’engager dans des actions en lien avec nos valeurs personnelles. Ainsi s’engager en cohérence avec ce qui donne du sens peut augmenter notre satisfaction de vivre et le sentiment de bonheur. L’estime de soi et l’altruisme seront alors favorisés.

Ce programme  se décompose en 8 séances :

  • séance 1: Se découvrir avec CARE
  • séance 2 : Découvrir ses forces
  • séance 3 : Savourer en étant présent
  • séance 4 : Se mettre à l’action
  • séance 5 : Prendre soin et développer sa bienveillance
  • séance 6 : Savourer chaque instant de vie
  • séance 7 : Elargir sa bienveillance
  • séance 8 : Prolonger les bénéfices acquis

Le programme CARE dans le Haut-Rhin est à l’initiative des chercheurs en psychologie et universitaires : Rebecca SHANKLAND (Maître de conférence en Psychologie) ,  Christophe ANDRE(Psychiatre) et Ilios KOTSOU (Enseignant Chercheur Universitaire) , Jean-Paul DURAND (Thérapeute systémique centré solution) et Marine PAUCSIK (Psychologue clinicienne).